Son joli cadre treillis et son superbe bras oscillant sont une base idéale pour la personnalisation. Avec quelques beaux accessoires, mini Z prend vite du galon !

Réinventée en 2017, la Kawasaki ER-6 prend le nom de Z et s'inscrit dans la lignée de la 900 éponyme. Les accessoiristes se sont penchés sur son cas et proposent de la rendre plus sportive, améliorant au passage look et finition. Séquence optimisation, à renfort de protections et de belles pièces, sans oublier l'échappement. Voici notre proposition pour la Z650. 

Personnalisation

Il y a de quoi faire sur cette Z650 ! Si son comportement sur route est déjà très bon, on peut encore l'améliorer. Des suspensions plus performantes (Bitubo ou YSS) et un mono amortisseur arrière protégé par une "chaussette" R&G sont un bon début. Concernant les protections, vous pouvez comptez sur R&G pour éviter l'usure involontaire de vos carters, mais aussi de vos repose-pieds ! La marque anglaise ajoutera aussi du grip au réservoir. Si vous préférez la classe à l'italienne, Lightech propose des repose-pieds entièrement personnalisables, de la protection de la platine aux commandes. La marque prend également volontiers soin de la protection individuelle de la Z650. Des leviers au cadre en passant par les axes de roues, Lightech complète sa prestation par un bouchon de réservoir d'essence, un bouchon d'huile et des rétroviseurs aussi beaux qu'efficaces. Le support de plaque signé V-Parts allégera la ligne arrière de la moto. 
Un filtre à air BMC et un échappement en titane Scorpion vous feront gagner en agrément et en poids. LSL, pour sa part, vous offrira de bons appuis sur un guidon rabaissé, qu'il soit plus plat que celui d'origine, ou pourquoi pas d'un demi-guidon bracelet. Idéal pour une conduite plus sportive, sans opter pour la version Ninja de la Z650. Un petit liseré de jantes plus tard et voici la Z parée. 

Protection

Qui dit petit roadster amusant à destination des débutants (entre autres) dit aussi quelques risques. R&G et Lightech s'occupent de mettre les carters et le cadre à l'abri grâce à leurs sliders à la fois légers, esthétiques et protecteurs. 
Côté look, les enjoliveurs de cadre feront également leur petit effet. Sans oublier les extrémités de guidon et les leviers. Le bas de la fourche a lui aussi droit à son garde-fou, tandis que l'on appréciera de pouvoir greffer des diabolos LSL ou Lightech sur les axes de roues avant et arrière. 

Transport

Les roadsters ne sont pas de gros transporteurs. La bagagerie amovible est fortement recommandée pour ne rien altérer au design de la Z650. Pour partir en balade, fut-elle rythmée, une sacoche de réservoir magnétique Oxford sera fortement recommandée. Evidemment, les sacoches cavalières viendront agréablement augmenter la capacité d'emport pour partir encore plus loin et surtout plus longtemps. Souples de préférence, en textile ou matériau synthétique, elles protègent leur contenu des agressions climatiques, comme celles proposées par Ogio. Des supports permanents peuvent aussi être envisagés. Ils sont plus à même de transporter des valises latérales rigides. Quant au passager, il pourra bénéficier de poignées optionnelles. 

Performances

Scorpion s'est penché sur le berceau de la Z650 et propose un pot en position basse sous le moteur. Pour un meilleur effet, la ligne complète Serket, carbone ou titane, ne se contente pas de faire gagner environ 4 kilos à la moto, elle lui apporte un look d'enfer grâce à sa section à 6 faces. La sonorité homologuée est à l'avenant, sans parler du gain de puissance et de l'optimisation du moteur...
Une batterie Lithium Shido permet de gagner encore du poids, tandis qu'un filtre à air performant BMC pour l'admission d'air et voici que la Z650 donne de la voix et de l'énergie à en revendre. Quelques kilos en moins sur cette Z et vous gagnez à tous les niveaux.