Pour gagner en protection, limiter la fatigue mais aussi pour fignoler le look de sa machine, les bulles et autres saute-vent sont les alliés idéaux. Entre raison et passion, quelle bulle choisir ? 

Pourquoi ?

Une simple plaque de plexi ? Pas tout à fait. Les bulles et autres saute-vent, outre leur vocation esthétique voir racing, ont un véritable ascendant sur votre quotidien. Pour faire simple plus la hauteur est importante plus la protection sera grande. Mais attention au revers de la médaille puisqu'une forte résistance au vent peut aussi altérer le comportement de la machine. C'est pourquoi MRA développe ses bulles en soufflerie, gage de qualité et de sécurité. 

Que choisir ? 

Optez plutôt pour des modèles spécifiques que pour de l'adaptable universel, le montage en sera facilité. Si votre deux-roues n'y a pas droit vérifiez bien que la version choisie pourra prendre place sur votre moto (kit de montage, découpe de phare,...).
Des marques comme Malossi (spécialisée dans le scooter) ou MRA proposent pour une même machine différentes tailles dont les points forts seront plutôt orientés vers la protection (avec les modèles HP pour Haute Protection, avec ou sans spoiler Touring réglables). Il existe aussi des versions racing, à double galbe notamment, pour un rendement sportif.

Quelle que soit l'option choisie la qualité optique se doit d'être irréprochable afin de ne pas déformer la vision. Ce qui ne sera évidemment pas le cas pour les saute-vents minimalistes qui auront pour seule vocation l'esthétique. A noter que des déflecteurs réglables peuvent être ajoutés sur les équipements d'origine et offrent une meilleure protection en faisant varier l'inclinaison ou la hauteur. On pourra selon le besoin choisir entre protection et sportivité. Ce type d'équipement convient aussi bien aux roadsters qu'aux motos sport-touring.

COMMENT FABRIQUE-T'ON UNE BULLE ?

Découvrez en vidéo les coulisses de la fabrication d'une bulle chez MRA :