Comme votre descendance semble vouer un amour sans borne pour la moto, qui plus est depuis qu'elle vous voit partir avec la votre, vous aimeriez l'aider à débuter dans les meilleures conditions. Avant de passer aux actes, il est bon de se poser les bonnes questions...

A partir de quel âge débuter

Dans un premier temps, il est clair que les diverses lois d'équilibre, de maniabilité et de pratique d'un vélo ne doivent plus avoir de secret pour votre enfant. Être bon en vélo est une base intelligente qui facilitera les sensations à moto! Ensuite, on dira qu'en règle générale, il est préférable d'attendre l'âge de six ans, à moins que votre minot ait déjà le physique d'un bucheron québécois... Il ne faut pas nier que même les plus petites motos d'initiation sont assez lourdes (35-45 kg) au regard de la puissance musculaire des minots. 

Quelle discipline choisir

Ici, la réponse est aussi simple qu'évidente : aucune ! J'en vois déjà qui bondissent ! On se calme... Avant de choisir une discipline, vous comprendrez qu'il faut d'abord avoir de bonnes bases. Une fois qu'elles auront été acquises, vous pourrez parler à votre enfant et le laisser choisir la discipline qu'il aimera pratiquer. C'est à votre "ch'tio', garçon ou fille, de décider et non à vous de lui imposer la discpline ! Il est important que vous preniez les bonnes habitudes au plus tôt... tout comme un dialogue vrai devra être de mise entre les deux parties lors des années à venir. 

Sur quelle machine

Les premiers tours de roues se fond avec une machine style Yamaha PW 50. Prise en mains facile en partie grâce à un centre de gravité assez bas, une boîte auto, une butée réglable à la poignée de gaz comme limiteur d'accélération, une transmission par cardan, un entretien aisé, c'est la machine idéale pour débuter. Si neuve elle coûte environ 2000€, on en trouve à partir de 500€ en occasion.
Raisonnablement, tablez sur plus ou moins 1000€ pour avoir un produit correct. La revente est ensuite aisée... Si le PW est à l'origine de beaucoup de vocations, le Honda 50 CRF est dans la même philosophie d'utilisation... 

Comment s'équiper

Il ne faut jamais jouer avec la sécurité, qui plus est avec celle des plus jeunes. Il est évident qu'une tenue appropriée est obligatoire. Côté casque, optez pour un intégral. Il protégera mieux le visage et les dents, même en cas de petite chute. Un masque type Oakley XS O Frame pour enfant, lui protégera évidemment les yeux, comme il contribuera à une bonne tenue générale. A travers les divers équipement Leatt et UFO (gilet, coudières, genouillères, protection cervicale,...), vous devriez trouver ce dont vous avez besoin côté sécurité passive, comme au niveau de la tenue vestimentaire et des bottes. Vous ne roulez pas "habillé nu" à moto, alors on pourrait presque dire que votre enfant doit être bien plus protégé que vous quand il roule... A ce titre, vous aurez compris qu'un casque intégral vitesse et une combinaison cuir avec ses protections pourra également être de mise, même sur une 50 PW par exemple, mais peut-être pas la première saison...

Quelle formation

N'ayons pas peur de citer en premier l'école de pilotage ZF Grand Prix mise en place par Laurent Fellon et parrainée par Johann Zarco, le pilote Bihr qui remue la planète Moto GP. Basée dans le Vaucluse et assez itinérante, il est courant que Johann s'occupe des plus jeunes quand son emploi du temps le lui permet. La filière fédérale est de premier ordre également. Le plus simple pour trouver une moto club qui accueille les enfants est de contacter la FFM (Fédération Française de Motocyclisme) au 01 49 23 77 00 ou www.ffmoto.org. La FFM propose différentes formules d'initation à travers des centres où exercent des moniteurs diplômés d'état ou fédéraux.